Calcification

La quasi-totalité du calcium de l'organisme est localisée dans le tissu osseux et dans les dents. De façon pathologique, des dépôts calcaires anormaux peuvent se produire en dehors de ces deux localisations.



Catégories :

Physiologie animale et humaine - Réaction chimique - Chimie générale

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Calcifications de cause inconnue. Certains dépôts calcaires sont situés... En chimie, la calcification est le processus de transformation de la calcite... (source : dictionnaire.sensagent)
  • La calcification est agressée lors d'un mouvement et perd sa cohésion, assez précaire à vrai dire car c'est un dépôt et non pas de tissu osseux... présence d'une plaie à sa surface, et non pas la cause directe de votre douleur.... (source : rhumatopratique)
  • MÉCANISMES D'APPARITION DES CALCIFICATIONS. Le dépôt calcique dans les tissus ne se... Dans tout autre tissu ou organe, la calcification est un phénomène pathologique.... précédée de leur dépérissement, quelle qu'en soit la cause.... (source : med.univ-rennes1)

La quasi-totalité du calcium de l'organisme est localisée dans le tissu osseux et dans les dents. De façon pathologique, des dépôts calcaires anormaux peuvent se produire en dehors de ces deux localisations. Ils sont nommés "calcifications".

Causes

Calcifications liées à une hypercalcémie

Les calcifications liées à une hypercalcémie intéressent des tissus sains (non lésés antérieurement). Les tissus et organes, objets de ces calcifications, sont en particulier les vaisseaux sanguins et les reins.

Le dépôt calcique apparaît en microscopie sous forme de petites masses amorphes ou de fins granules de coloration violacée.

Les petits vaisseaux de la peau, du cerveau, du pancréas, du rein, du corps thyroïde sont plus fréquemment atteints. Dans les reins, on trouve les précipitations calcaires dans les membranes basales, l'épithélium des tubes rénaux et le tissu interstitiel du rein : ces dépôts sont connus sous le nom de néphrocalcinose.

Les causes les plus habituelles des hypercalcémies sont les tumeurs malignes ostéo-destructrices primitives (exemple : myélome) ou métastatiques (métastase osseuse). Les autres causes sont l'hypervitaminose D, l'hyperparathyroïdisme primitif (par tumeur ou hyperplasie) ou secondaire à une insuffisance rénale. Certaines hypercalcémies sont primitives.

Calcifications post-nécrotiques

Les calcifications post-nécrotiques s'associent à des nécroses cellulaires ou tissulaires.

La nécrose tissulaire fait partie des facteurs importants de calcification tissulaire (ex : cytostéatonécrose, nécrose tuberculeuse (ou nécrose caséeuse), infection parasitaire, foyers hémorragiques... ).

L'athérosclérose réunit les deux principales conditions de calcification : la nécrose et les hémorragies locales.

Anomalies des substances intercellulaires

Certaines modifications physico-chimiques du collagène suscitent la précipitation de sels calcaires :

. dépôts de fibrine (valves cardiaques dans le rhumatisme articulaire aigu ou RAA). hyalinose (calcifications des léiomyomes utérins).

Calcifications tumorales

Certaines tumeurs comportent de nombreuses calcifications (psammomes) comme les méningiomes et les carcinomes papillaires de la thyroïde.

Calcifications de cause inconnue

Certains dépôts calcaires sont situés et sans cause connue : calcinose pseudo-tumorale du coude, de la hanche, de la fesse, sans cause apparente.

Chimie

En chimie, la calcification est le processus de transformation de la calcite à l'état ionique (dans l'eau), à l'état solide dans un environnement plus sec.

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : calcifications - causes - dépôts - nécroses - tissu - calcaires - hypercalcémie - reins - tumeurs - tissulaires - liées - vaisseaux - thyroïde - précipitations - primitives - post - nécrotiques - tumorales - chimie - état -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Calcification.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu