Valence

La valence d'un élément chimique est le nombre maximal de liaisons chimiques qu'il peut former. Ou, c'est à dire, c'est le nombre maximal d'atomes d'un élément univalent avec lesquels un atome de cet élément peut s'associer.


Catégories :

Chimie générale - Atome - Liaison chimique

Définitions :

  • nombre de liaisons qu'un atome peut former. L'atome est monovalent s'il peut former une liaison, divalent s'il peut en former deux, trivalent s'il peut en former trois. (source : astrosurf)
  • Pour les métaux, nombre maximal d'électrons que peut perdre la couche extérieure de l'atome dans une réaction d'oxydation (exemple : Le Cuivre métal peut perdre 2 électrons par atome, en se décomposant en anions Cu 2+ dans la solution électrolytique Cu 2+, SO 4 2-. (source : flelchat.free)

La valence d'un élément chimique est le nombre maximal de liaisons chimiques qu'il peut former. Ou, c'est à dire, c'est le nombre maximal d'atomes d'un élément univalent avec lesquels un atome de cet élément peut s'associer. La valence d'un atome dans le cadre d'une molécule ou d'un ion est le nombre de liaisons covalentes que cet atome a constitué. La valence d'un ion monoatomique en solution est sa charge, on parle alors d'électrovalence.

La couche de valence est la dernière couche électronique d'un atome (couche externe) et la (ou les ) sous-couche en cours de remplissage.

Nomenclature

  • Valence 1 : univalent ou monovalent
  • Valence 2 : bivalent ou divalent
  • Valence 3 : trivalent
  • Valence 4 : tétravalent
  • Valence 5 : pentavalent
  • Valence 6 : hexavalent
  • Valence 7 : heptavalent
  • Valence 8 : octovalent

Tableau des valences

Valence 0 : He, Ne, Ar, Kr, Xe, Rn

Valence 1 : H, Li, Na, K, Rb, Cs, Fr, Ag, Cu, Hg, F, Cl, Br, I, At

Valence 2 : Be, Mg, Ca, Sr, Ba, Ra, Fe, Ni, Cu, Zn, Cd, Pt, Hg, Sn, Pb, O, S, Se, Te, Po

Valence 3 : B, Al, Ga, In, Tl, Fe, Ni, N, P, As, Sb, Bi, Cr

Valence 4 : C, Si, Ge, Sn, Pb, S, Se, Te, Po

Dans le tableau périodique, on peut retrouver la valence en regardant le dessin au dessus de la colonne. On compte le nombre de point (s) qui indique (nt) la valence.

Valence des éléments

Principe

Un atome tend à être stable quand sa dernière couche d'électrons (couche de valence) est complète, c'est-à-dire qu'elle contient le nombre maximum d'électrons qu'elle peut contenir. Ce qui veut dire que l'atome va tendre à vouloir acquérir des électrons, pour compléter cette couche, ou bien à en céder, pour vider sa couche de valence, et se trouver avec la couche inférieure complète. (voir aussi la règle de l'octet).

Les gaz nobles (He, Ne, Ar, Kr, Xe, Rn), ont une couche de valence naturellement complète, et ne s'unissent par conséquent pas à d'autres atomes : leur valence est 0. Pour cette raison, on les trouve dans la nature sous la forme de gaz monoatomiques.

Exemples élémentaires

Un atome d'hydrogène H ne peut former qu'une seule liaison chimique avec un autre atome. Sa valence est par conséquent 1, c'est un élément univalent ou monovalent. Ainsi, dans la molécule de dihydrogène H2, deux atomes H sont liés par une liaison covalente.

L'atome d'oxygène O a la capacité de s'associer à deux atomes, et a par conséquent une valence de 2 : c'est un élément bivalent ou divalent. Dans la molécule d'eau, H2O, l'atome d'oxygène forme deux liaisons covalentes, une avec chaque atome d'hydrogène. Chacun de ces derniers, par contre, ne forme qu'une liaison.

Un atome de carbone C est tétravalent, et peut former jusqu'à 4 liaisons chimiques. Ainsi dans la molécule de méthane CH4, le carbone central est lié à 4 hydrogènes.

Valence des atomes dans les molécules

Dans le cadre d'une molécule, la valence d'un atome est le nombre de liaisons que cet atome a constitué. A titre d'exemple, quoique la valence du carbone soit 4, dans le cas d'un carbène (R2C :), la valence du carbone est de 2.

Plusieurs éléments existent dans des degrés d'oxydation différents. Dans le cas des éléments non-métalliques, les états d'oxydation sont liés à la valence. Ainsi, le phosphore possède les états d'oxydation +III et +V (il peut mettre en jeu 3 ou 5 électrons dans des liaisons covalentes polarisées). D'une façon analogue, on parle de phosphore pentavalent (5 liaisons) et de phosphore trivalent (trois liaisons).

Cas des liaisons multiples

Une liaison peut être double, triple ou quadruple. Par exemple dans le cas du dioxyde de carbone, CO2, chacun des deux atomes d'oxygène forme une double liaison covalente avec le carbone central. La formule de la molécule est : O=C=O. dans cette molécule le carbone est tétravalent (deux liaisons doubles) et l'oxygène divalent (une liaison double)

Voir aussi

Recherche sur Google Images :



"La valence est la faculté qu'a"

L'image ci-contre est extraite du site paris-philo.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (331 × 344 - 12 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : valence - atomes - liaisons - couche - valent - élément - molécule - carbone - nombre - covalentes - chimique - électrons - forme - oxygène - double - former - dire - complète - conséquent - hydrogène -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Valence_(chimie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu