Réaction de Kulinkovich-de Meijere

La réaction de Kulinkovich-de Meijere est une réaction de cyclopropanation des amides carboxyliques, conduisant à des aminocyclopropanes.



Catégories :

Réaction organique - Réaction chimique - Chimie générale - Réaction organométallique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Réaction de Kulinkovich -de Meijere avec échange de ligands. Date. 30th of January 2007. Source. La source de ce fichier n'est pas indiquée.... (source : commons.wikimedia)

La réaction de Kulinkovich-de Meijere est une réaction de cyclopropanation des amides carboxyliques, conduisant à des aminocyclopropanes.

Réaction de Kulinkovich-de Meijere



Découverte

La réaction de Kulinkovich-de Meijere fut décrite pour la première fois en 1996 par de Meijere et al (1). C'est une variante de la réaction de Kulinkovich, découverte sept ans plus tôt.

Mécanisme

Tout comme dans le cas de la réaction de Kulinkovich, le mécanisme fait dans un premier temps intervenir une insertion 1, 2 du groupement carbonyle dans une des deux liaisons carbone-titane du titanacylopropane 1 originellement constitué. Les deux mécanismes divergent après cette étape élémentaire. En effet, dans le cas de la réaction de Kulinkovich-de Meijere, l'oxatitanacyclopentane intermédiaire subit une fragmentation assistée par la paire électronique libre de l'atome d'azote. Le zwitterion ainsi constitué subit ensuite la fermeture du cyclopropane par substitution électrophile sur l'atome de carbone portant l'atome de titane.

Mécanisme de la réaction de Kulinkovich-de Meijere



Echange de ligands

Comme dans le cas de la réaction de Kulinkovich, il est envisageable, en présence d'une oléfine, d'observer un échange de ligands du titanacyclopropane constitué originellement. Cha et al ont ainsi mis au point le couplage inter- et intra-moléculaire des amides avec des oléfines (2). L'emploi de réactifs de Grignard cycliques est spécifiquement adapté à ces réactions d'échange de ligands en déplaçant l'équilibre vers le complexe de titane désiré.

Réaction de Kulinkovich-de Meijere avec échange de ligands



Réactions de Kulinkovich-de Meijere intramoléculaires

Une application intéressante des réactions d'échange de ligands consiste à réaliser des réactions intramoléculaires au départ d'amides portant une fonction oléfine (2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11).

Réactions de Kulinkovich-de Meijere intramoléculaires



Stéréochimie

En général, la diastéréosélectivité de la réaction de Kulinkovich-de Meijere est moins bonne que celle de la réaction de Kulinkovich.



Utilisation du méthyltriisopropyloxytitane

De Meijere et son équipe ont introduit l'emploi de méthyltriisopropyloxytitane comme complexe de titane de départ. Ce réactif présente deux avantages comparé au tétraisopropyloxytitane généralement utilisé : un seul équivalent d'organomagnésien permet d'effectuer la réaction, et les rendements en aminocyclopropanes sont généralement supérieurs (12).

Réactions apparentées

La réaction de Kulinkovich-de Meijere est apparentée à d'autres transformations :



Sources d'informations complémentaires

Plusieurs articles récapitulatifs sont parus :

Pour un mode opératoire avec discussion, voir :



Références bibliographiques citées

(1) V. Chaplinski, A. de Meijere, Angew. Chem. Int. Ed. Engl. , 1996, 35, 413-414.
(2) J. Lee, J. K. Cha, J. Org. Chem. , 1997, 62, 1584-1585.
(3) V. Chaplinski, H. Winsel, M. Kordes, A. de Meijere, Synlett, 1997, 111-114.
(4) B. Cao, D. Xiao, M. M. Joullié, Org. Lett. , 1999, 1, 1799-1801.
(5) H. B. Lee, M. J. Sung, S. C. Blackstock, J. K. Cha, J. Am. Chem. Soc. , 2001, 123, 11322-11324.
(6) M. Gensini, S. I. Kozhushkov, D. S. Yufit, J. A. K. Howard, M. Es-Sayed, A. de Meijere, Eur. J. Org. Chem. , 2002, 2499-2507.
(7) G. -D. Tebben, K. Rauch, C. Stratmann, C. M. Williams, A. de Meijere, Org. Lett. , 2003, 5, 483-485.
(8) N. Ouhamou, Y. Six, Org. Biomol. Chem. , 2003, 1, 3007-3009.
(9) M. Gensini, A. de Meijere, Chem. Eur. J. , 2004, 10, 785-790.
(10) L. Larquetoux, J. A. Kowalska, Y. Six, Eur. J. Org. Chem. , 2004, 3517-3525.
(11) L. Larquetoux, N. Ouhamou, A. Chiaroni, Y. Six, Eur. J. Org. Chem. , 2005, 4654-4662.
(12) V. Chaplinski, H. Winsel, M. Kordes, A. de Meijere, Synlett, 1997, 111-114.


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : réaction - meijere - kulinkovich - chem - titane - ligands - six - eur - amides - conduisant - aminocyclopropanes - mécanisme - constitué - atome - oléfine - échange - cha - iso - propyloxytitane - kozhushkov -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9action_de_Kulinkovich-de_Meijere.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu