Polarité

En chimie, la polarité est une caractéristique décrivant la répartition des charges négatives et positives dans un dipôle.



Catégories :

Propriété chimique - Chimie générale - Biophysique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Mais du point de vue de la charge électrique, un atome est toujours globalement... En effet, dans une molécule, l'union entre deux atomes - la liaison... Cette polarité est une propriété extrêmement importante de la molécule d'eau.... (source : cnrs)
  • ... Cette polarité est une propriété extrêmement importante de la molécule d'eau.... est chargé négativement et l'atome d'hydrogène positivement.... dans les liaisons n?est pas r?partie de mani?re homog?ne entre les atomes... (source : doc-etudiant)
Un exemple courant de composé polaire est l'eau (H2O). Les électrons des atomes d'hydrogène de l'eau sont fortement attirés par l'atome d'oxygène et sont en réalité plus proche du noyau de l'oxygène que de ceux de l'hydrogène. C'est pourquoi l'eau a une charge négative en son centre (teinte rouge) et une charge positive à ses extrémités (teinte bleue).

En chimie, la polarité est une caractéristique décrivant la répartition des charges négatives et positives dans un dipôle. La polarité d'une liaison ou d'une molécule est due à la différence d'électronégativité entre les éléments chimiques qui la composent, des différences de charge qu'elle induit, ainsi qu'à leur répartition dans l'espace. Plus les charges sont réparties de façon asymétrique, plus une liaison ou molécule sera polaire, et a contrario, si les charges sont réparties de façon complètement symétrique, elle sera apolaire, c'est-à-dire non polaire.

La polarité et ses conséquences (forces de van der Waals, liaison hydrogène) influent sur un certain nombre de caractéristiques physiques (tension superficielle, températures de fusion et d'ébullition, solubilité) ou chimiques (réactivité).

Théorie

Polarité d'une liaison

Polarité

Dans une liaison, le doublet électronique peut ne pas être partagé équitablement entre les deux atomes : l'un des deux atomes peut avoir une force d'attraction sur le nuage électronique plus grande que l'autre. On nomme électronégativité cette capacité pour les atomes à attirer le nuage électronique. Ce partage inéquitable de la charge électronique transforme alors le couple atomique en dipôle. Tout se passe alors comme s'il y avait un transfert électronique partiel de l'atome le moins électronégatif vers l'atome le plus électronégatif. On introduit ce transfert fictif par des charges partielles : à l'atome le plus électronégatif qui attire à lui le doublet électronique, sera attribué une charge partielle négative, notée e (δ-), à l'autre une charge partielle positive, notée e (δ+) (cette notation a été introduite en 1926 par Christopher Ingold et sa femme[1]). La liaison covalente prend alors un caractère ionique partiel.

En fonction de la différence d'électronégativité entre les atomes, la liaison interatomique fluctue entre deux extrêmes :

Entre ces deux extrêmes (différence d'électronégativité entre 0, 4 et 1, 7 en échelle de Pauling), la liaison est qualifiée de covalente polaire.

Polarité d'une molécule

Une molécule est un assemblage chimique constitué d'une ou plusieurs liaisons covalentes résultant de la combinaison des orbitales atomiques des atomes qui la composent. Dans cette molécule, selon la nature et par conséquent de l'électronégativité des atomes qui la composent, peuvent apparaitre des charges partielles. La répartition de ces charges dans l'espace donne son caractère polaire ou non à la molécule.

Notes et références

  1. (en) The Origin of the "Delta" Symbol for Fractional Charges Jensen, William B. J. Chem. Educ. 2009, 86, 545. Lien
  2. on donne typiquement le chiffre de 0, 4 en échelle de Pauling comme limite
  3. on donne typiquement le chiffre de 1, 7 en échelle de Pauling comme limite


Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : charge - atomes - liaison - molécule - électronégativité - électronique - polaire - polarité - différence - partielles - électronégatif - négative - positive - répartition - doublet - eau - hydrogène - dipôle - chimiques - composent -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Polarit%C3%A9_(chimie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu