Masse molaire

La masse molaire est la masse d'une mole d'une substance. Elle s'exprime en grammes par mole.


Catégories :

Propriété chimique - Chimie générale - Unité de chimie

Recherche sur Google Images :


Source image : siteduzero.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Elle sert à calculer rapidement la masse molaire des composés. Le programme traduit le texte avec les symboles des éléments chimiques (ou... (source : ktf-split)
  • Éléments chimiques - Numéros atomiques - Masses molaires atomiques (. ) mol. g (. 1. −. ) Nom. Symbole. Z. Masse molaire Nom. Symbole. Z. Masse molaire... (source : nicole.cortial)
  • Masse molaire (en g). Symbole et masse molaire / Élément seul. Alumine. Al2O3.101.96. Al = 26.981539 g. Alumine hydratée. Al (OH) 3.78.00. Al = 26.981539 g... (source : smart2000.pagesperso-orange)

La masse molaire est la masse d'une mole d'une substance (un corps simple, un composé chimique). Elle s'exprime en grammes par mole (g·mol−1 ou g/mol).

Cette relation se traduit par :

M = \frac{m}{n}

avec :

Détermination des masses molaires

Cas des corps simples

Pour chaque élément chimique, la masse d'une mole d'atomes se trouve dans le tableau périodique des éléments. Il s'agit en fait de la masse molaire moyenne pour l'ensemble des isotopes d'un élément donné, selon la proportion de chaque isotope. La valeur de la masse molaire correspond aussi au nombre moyen de nucléons par atome de l'élément, à laquelle il faut soustraire l'énergie de liaison des nucléons à l'intérieur du noyau.

Exemple : une mole d'atomes de chlore 35Cl a une masse de 35 g. Une mole d'atomes de chlore 37Cl a une masse de 37 g auxquelles il faut soustraire la masse correspondant à l'énergie de liaison des nucléons. L'élément chlore existe à l'état naturel avec les proportions 75, 77 %/24, 23 % en 35Cl/37Cl. Sa masse molaire vaut par conséquent 35, 5 g·mol-1 :

\frac{75,77 \times 35 + 24,23 \times 37}{100} = 35,485

à laquelle on doit soustraire une masse de 0, 032 g correspondant à l'énergie de liaison pour retrouver la masse (35, 453) donnée dans le tableau de l'élément. La masse molaire d'un corps simple est simplement le produit du nombre d'atomes dans les molécules de ce corps par la masse molaire élémentaire. Exemple : le dioxygène O2 a une masse molaire de 31, 9988 g·mol-1, ce qui est la masse de l'oxygène multipliée par deux.

Cas des corps composés

Composés moléculaires

La masse molaire d'un composé moléculaire se calcule en additionnant les masses molaires de l'ensemble des éléments qui forment ses molécules partie en les multipliant par les cœfficients de la formule brute de ce composé.

Exemples 
On lit dans le tableau périodique des éléments :
  • MH = 1, 0 g·mol−1 ;
  • MC = 12, 0 g·mol−1 ;
  • MO = 16, 0 g·mol−1.
L'eau a pour formule brute H2O, soit
Meau = 2·MH + MO = 2×1 + 16 = 18 g·mol-1.
Le glucose a pour formule (C6H12O6), on trouve selon les informations ci-dessous :
Mglucose = 6×MC + 12×MH + 6×MO = 6×12, 0 + 12×1, 0 + 6×16, 0 = 180, 0 g·mol−1.

La masse molaire est numériquement semblable à la valeur moyenne de la masse moléculaire qui est la masse d'une seule molécule et est exprimée en unité atomique (u).

Solides ioniques

Comme pour les composés moléculaires, il faut en premier lieu connaître la formule brute du solide ionique. À nouveau, on additionne l'ensemble des masses molaires pour l'ensemble des éléments du solide en tenant compte des proportions de chaque élément, et en ajoutant les molécules d'eau dans le cas des solides hydratés.

Exemple
sulfate de cuivre (II) hydraté CuSO4, 5H2O :
M = M (Cu) + M (S) + 4 M (O) + 5 x[2 M (H) + M (O) ] = 63, 5 + 32, 1 + 4 x 16 + 5 (2 + 16) = 249, 6 g·mol-1

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : masse - molaire - élément - g·mol - mole - composé - corps - selon - atomes - ensemble - molécules - moléculaires - formule - solides - simple - grammes - mol - tableau - proportion - nucléons -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_molaire.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu