Lévogyre

En chimie, une molécule lévogyre a la propriété de faire dévier le plan de polarisation de la lumière polarisée vers la gauche d'un observateur qui reçoit la lumière.


Catégories :

Stéréochimie - Chimie générale

Recherche sur Google Images :


Source image : larousse.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le (-) -menthol ou menthol lévogyre, est le :..... Nous obtenons respectivement les molécules 2 et 2'énantiomères. Nous dirons que les atomes Ha et Hb sont ... (source : faidherbe)
  • énantiomères d'une molécule chirale, on définit un pouvoir... du butan-2-ol est désignée par (+) -butan-2-ol, sa forme lévogyre est ... (source : orgapolym)
  • Ces deux molécules sont des énantiomères. b) diastéréoisomérie :... L'adrénaline lévogyre (-), est utilisée à des fins médicales.... (source : pedagogie.ac-montpellier)
Deux énantiomères d'alanine. Seule l'une des deux est lévogygre et produite par la totalité des êtres vivants.

En chimie, une molécule lévogyre («qui tourne à gauche», du latin lævus, gauche) a la propriété de faire dévier le plan de polarisation de la lumière polarisée vers la gauche d'un observateur qui reçoit la lumière[1]. (Plus exactement, l'observateur en question voit le plan tourner dans le sens contraire à celui des aiguilles d'une montre[2]. )

Au niveau de l'agencement moléculaire, cette polarisation de la lumière sert à distinguer les molécules chirales (qui peuvent avoir deux agencements différents et symétriquement opposables en miroir). On parle alors d'énantiomères d'une molécule, qui peuvent être lévogyre ou dextrogyre.

Par convention, une molécule lévogyre est notée (–), et une molécule dextrogyre est notée (+). Cette nomenclature est différente de la nomenclature L/D, qui ne s'applique qu'à certaines biomolécules (typiquement acides aminés et sucres). Ainsi, si l'ensemble des acides aminés naturels sont L, tous ne sont pas lévogyres[3].

Il est important de remarquer qu'un énantiomère lévogyre ou dextrogyre n'est pas nécessairement R ou S dans la Nomenclature Cahn-Ingold-Prelog. Il n'y a aucun rapport entre le pouvoir rotatoire et la nomenclature R/S.

Notes et références

  1. José-Philippe Pérez, Optique, 7e éd., Paris, Dunod, 2004, p. 500.
  2. Voir Leybold Didactic.
  3. Amino Acids Stereoisomers (amn) (gg3, mh5, sy2, vv2, zu4)

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : molécule - lévogyre - énantiomères - nomenclature - gauche - lumière - dextrogyre - plan - polarisation - observateur - agencement - notée - acides - aminés - pouvoir - rotatoire -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9vogyre.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu