Adsorption

L'adsorption, à ne pas confondre avec l'absorption, est un phénomène de surface par lequel des molécules de gaz ou de liquides se fixent sur les surfaces solides des adsorbants selon divers processus plus ou moins intenses.


Catégories :

Physico-chimie des interfaces - Catalyse - Cinétique chimique - Chimie générale

Définitions :

  • L'adsorption d'un élément (atome) par une surface, est la fixation (capture chimique) de cet élément par les molécules de surface.... (source : smsc.cnes)
  • est un terme de la langue scientifique et technique : adsorption des gaz toxiques par le charbon de bois. (source : larousse)
  • Processus physique d'adhésion de substances dissoutes ou dispersées à la surface d'un corps solide (voir charbon actif). (source : eaux.free)

L'adsorption, à ne pas confondre avec l'absorption, est un phénomène de surface par lequel des molécules de gaz ou de liquides se fixent sur les surfaces solides des adsorbants selon divers processus plus ou moins intenses. Ce phénomène a une très grande importance dans l'évolution de nombreuses réactions chimiques. En mécanique industrielle, il joue un rôle essentiel dans les processus de lubrification et les procédés de brasage.

Le phénomène inverse, par lequel les molécules adsorbées sur une surface s'en détachent, surtout sous l'effet de l'élévation de la température, ou de la baisse de pression, s'appelle la désorption.

Grâce à leur structure cristalline en feuillets, les argiles et les zéolites sont de bons adsorbants naturels. Le charbon actif est un excellent adsorbant : sa capacité d'adsorption des molécules organiques et des gaz est remarquable, d'où son utilisation dans les masques de protection, dans l'antidote universel des Égyptiens ou dans des médicaments contre la dyspepsie.

Types

Problèmes posés par l'adsorption et solutions

L'adsorption peut aussi être une propriété indésirable, un composé à faible concentration pouvant être totalement adsorbé sur les parois du récipient, de telle sorte qu'aux hautes dilutions, on ne retrouve plus trace de l'analyte. Ainsi, afin d'obtenir des résultats justes, les analystes utilisent des matériaux aussi inertes que envisageable, comme le polytétrafluoroéthylène (PTFE) (connu sous diversesappellations commerciaux comme Teflon®) ou traitent préalablement les récipients, par exemple par silanisation du verre (inactivation de la silice avec du diméthyldichlorosilane).

Bibliographie

Notes et références


Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"Phénomènes d'adsorption et de"

L'image ci-contre est extraite du site ac-nancy-metz.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (300 × 243 - 14 ko - gif)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : adsorption - phénomène - chimiques - molécules - surface - gaz - adsorbants - réactions - adsorbées - température - pression - jeu - liaisons - lequel - solides - processus - rôle - baisse - charbon - actif -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Adsorption.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu